Construire une Application Mobile B2B d’entreprise

Pourquoi une Application Mobile B2B ?

Plus de 50% du trafic internet se passe sur mobile et que 50% du commerce en ligne mondial sera mobile en 2017. 

Pour autant, il ne faut pas voir la mobilité comme une fin en soi, l’application mobile doit venir en support des objectifs de l’entreprise.

Voici les principaux objectifs auxquels les applications mobiles professionnelles peuvent contribuer :

  • l’objectif premier d’applications B2B est celui donné par le prisme du ROI : accroître les revenus de l’entreprise
  • l’efficacité métier (avoir la bonne information pour la prise de décision, même en situation de mobilité)
  • la réductions des coûts (notamment pour les forces de travail itinérantes qui n’ont plus besoin de bureau, mais également grâce à l’optimisation des processus et au raccourcissement des chaînes de décision ou d’achat)
  • la performance métier dans le monde digital, avec un accès en temps réel aux informations métier (gestion des stocks et des commandes, accès au CRM etc.)
  • la satisfaction des salariés et des partenaires. La mobilité en entreprise permet aux générations ayant grandi avec les smartphone d’utiliser le même type d’outil en entreprise et à la maison, de travailler en mobilité aux horaires qui leur conviennent
  • améliorer l’image perçue de l’entreprise

Les questions à se poser avant de lancer son projet d’application mobile d’entreprise

Web App ou Application Mobile pour votre app mobile B2B ?

Nous avons consacré un article complet à la comparaison entre applications mobiles et web responsive. Le raisonnement reste le même dans le cadre d’une application B2B. Nous vous invitons à le lire, bien que dans le cadre de l’entreprise, le plus souvent, les applications mobiles permettent l’accès aux possibilités du smartphone et sont la meilleure manière d’apporter de la valeur à vos collaborateurs.

Combien coûte le développement d’application mobile B2B ?

Le coût d’une application B2B peut varier fortement suivant les besoins fonctionnels de l’application. Ce sont les interconnexion avec les systèmes existants de l’entreprise (ERP, CRM, emailing, logiciel de gestion de point de vente) qui feront gonfler la facture (sauf dans le cas de l’utilisation d’un générateur d’application qui permet de bénéficier de ces fonctionnalités sans sur coût majeur). Nous consacrons un article complet à la question du coût de développement d’une application mobile. Fidelisa a été créé entre autre avec l’objectif de réduire le coût de développement des applications mobiles pour entreprises.

Comment créer une application B2B qui soit indispensable ?

Un projet d’application mobile B2B a ses spécificités et ne saurait être mené de la même manière qu’un projet de site web ou d’application autre. Voici quelques clés de succès des projets d’application mobile B2B et entreprise :

  • L’application doit être conçue pour le mobile en premier lieu. L’adaptation d’une application existante au mobile est, le plus souvent, vouée à l’échec. Le projet d’application doit, dès le départ, être centré sur l’utilisation mobile.
  • Suivre les règles et codes standards des applications mobiles. L’ergonomie des applications mobiles s’est standardisée au cours des dernières années et il est indispensable de respecter ces normes pour que votre application rencontre son public et que la prise en main de votre logiciel soit la plus simple possible.
  • Agilité et rapidité dans la mise en place du projet. Si le projet s’étale sur plus de 3 mois, les collaborateurs s’essouffleront et il y a fort à parier que les besoins initialement identifiés aient changé. Choisissez donc une plateforme vous permettent de présenter un premier résultat en quelques semaines, cette première application vous permettra d’itérer pour arriver à votre application définitive en évitant de passer par un « effet tunnel » déroutant pour les parties prenantes et apportant du décalage entre ce qui est développé et le besoin initial (on vous a déjà dit que nous affectionnions tout particulièrement l’utilisation d’un générateur d’application 🙂 ?). N’hésitez pas à commencer par une V1 plus simple et légère en fonctionnalités que le spectre initialement envisagé. Mieux vaut livrer une première version limitée ou incomplète rapidement mais répondant à des besoins internes que de s’enfouir dans un développement de version complète qui ne voit jamais le jour du fait de changement de priorités.
  • Lorsque votre première version d’application est sortie, le travail n’est pas terminé ; il vous reste à :
    • réfléchir à une V2 plus complète intégrant ce que vous avez mis de côté en travaillant sur votre V1
    • prendre en compte le retours des utilisateurs de la V1
    • prendre en compte les données d’utilisation de la V1 (ex : les utilisateurs ne vont absolument jamais sur le joli dashboard, et passent 100% de leur temps sur le module CRM)
    • faire évoluer votre application : c’est une manière de l’enrichir bien entendu, mais également de susciter de l’intérêt pour votre communauté d’utilisateur (l’attrait de la nouveauté)
  • Votre application est passée par les stades de projet, de V1, de V2, et a évolué. Et vient un jour ou l’application n’a plus sa pertinence initiale, ou la technologie initialement utilisée se fait vieillissante, que les canons esthétiques et ergonomiques ou les capacités d’évolution sont limitées. Peut-être le temps est-il venu de tuer votre application pour repartir sur de nouvelles bases ?

les projets d'application mobile B2B qui tombent à l'eauQuelques raisons courantes pour lesquelles les projets d’applications mobiles B2B tombent à l’eau (ou les règles à ne pas suivre pour éviter l’échec de son projet mobile)

  • Évitez de vouloir imaginer à tout prix l’application la plus exhaustive possible dès le début du projet. Un projet d’application mobile B2B doit être rapide et l’exhaustivité rallonge les délais (de conception autant que de réalisation). Avoir une première application utilisable en quelques semaines est recommandé.
  • Concevoir son application mobile B2B sans impliquer les utilisateurs finaux est le meilleur moyen pour que ces derniers ne l’utilisent pas. Ce derniers seront les plus à même de vous guider, tant sur le point de vue ergonomique et UX et que sur l’aspect fonctionnel. L’adhésion au projet sera proportionnelle à leur implication dans les phases de conception.
  • Adoptez un mode de conception agile, qui permet de tester, de modifier et de faire des erreurs. Les cycles longs risquent de voir les besoins évoluer alors que le projet n’est pas encore mis en place.
  • Accompagnez les utilisateurs pour la prise en main de l’application. Formez-les, prenez en compte leurs remarques quant aux impacts du déploiement applicatif sur leurs processus métier. Ce sont eux qui, in-fine feront ou non le succès de votre application.

sécurité des applications mobiles B2BSécurité et mobilité, est-ce que ça peut faire mon ménage ?

Premier point à garder en tête lorsqu’on parle de mobilité et de sécurité : toutes les applications métier n’ont pas vocation à être mobiles. Pour chaque application ou usage, il convient de faire un mini-audit :

  • est-il pertinent dans un contexte de mobilité ?
  • quel est le risque associé à l’ouverture de cette application à l’extérieur du monde normal de l’entreprise ?

Une fois la décision d’adaptateur une application métier à la mobilité, la sécurité reposera :

  • sur la qualité de la conception et l’attention à la sécurité dès la conception de l’application (voir les préconisations de l’OWASP pour ce qui est des exigences de sécurisation d’une application)
  • sur la traçabilité des actions sensibles et un système d’alerte en cas d’utilisation anormale des systèmes.

Si on veut aller plus loin, de nombreux prestataires proposent des services d’analyse de code, voir de tests de pénétration pour minimiser les risques liés à la conception (ce qui ne minimisera pas ceux liés aux processus et aux personnes qui manipuleront ces applications).

Et comment faire pour que notre application mobile B2B soit un succès ?

Quelques faits qui font tâches lorsqu’on parle d’applications mobiles :

Une application sur quatre n’est jamais utilisée et 59% des applications ne sont utilisées qu’une seule fois. Enfin, la majorité des applications sont désinstallées dans le mois qui suit leur téléchargement.

Devant ce portrait peu flatteur, on est en droit de ce demander ce qui fait qu’une application soit utilisée ou non. Nous avons consacré un article à ce sujet, nous vous proposons de le trouver ici.

A ces conseils s’ajoutent quelques spécificités pour les applications en B2B :

  • en B2B, pas de temps à perdre, l’utilisation de l’application doit être simple, efficace, fluide, fonctionnelle
  • elle doit répondre à un vrai besoin métier, faire gagner du temps, minimiser l’effort, faire gagner en efficacité. Sans cela, point de salut.
  • l’application doit être disponible 100% du temps, doit pouvoir être utilisée à toute heure, et être exempt de bugs ; pour cela , l’application doit être mise  jour régulièrement

10 Exemples d’Applications Mobiles B2B

1 – Application de prise de commande

Vous vendez des produits destinés aux entreprises ? Et si vos clients pouvaient lancer une commande en photographiant simplement le code-barre du produit dont ils souhaitent une livraison ? Les utilisateurs peuvent enregistrer leurs adresses de livraison et de facturation dans l’application et n’ont plus qu’à remplir la quantité souhaitée pour être livrés. En consultant leur historique de consommation, envoyez leur une notification push lorsque les stocks pourraient être bas. Vous pouvez également inclure des avis et commentaires afin d’améliorer l’expérience.

2 – Événementiel d’entreprise

Vous organisez un événement cette année ? Créez une application spécialement pour cet événement. Cette application pourrait contenir :

  • un plan du lieu de l’événement
  • un calendrier des conférences
  • la description des intervenants
  • une liste de personnes prenant part au séminaire pour faciliter le networking.

Voir notre article dédié aux applications événementielles.

3 – Un calculateur de ROI

Vive le ROI ! Cette devise est clé en entreprise. Pourquoi ne pas simplifier son calcul en fournissant à vos collaborateurs une application permettant de le calculer simplement ou d’afficher son évolution ?

4 – Un système de messages, d’indicateurs ou de niveau d’alerte

Si votre entreprise est dépendante de niveaux d’alertes, de météo ou de toute autre plage d’indicateurs, affichez les dans une app pour permettre à vos collaborateurs d’accéder à l’information en quelques secondes, où qu’elles soient.

5 – Application de Networking et d’échange

En couplant les capacités de géolocalisation des mobiles et la possibilité d’échanger à travers votre application, mettez en place une communauté d’experts de votre secteur d’activité et animez-la via une application mobile B2B.

6 – Application pour commerciaux

Vos commerciaux sont régulièrement sur le terrain, avec peu de temps, et sans cesse en mobilité. Donnez leur des outils à travers leur application mobile B2B :

  • accès au fichier client et à la base de prospect à contacter, ainsi que simplicité à enregistrer les actions faites pour chaque client (lié avec le CRM de l’entreprise)
  • alertes sur les prises de contact de clients
  • visibilité sur leurs objectifs de vente et leur niveau d’atteinte de ces objectifs
  • gestion des tournées et des rendez-vous

L’analyse postérieure des données de prise de contact, de nombre de contacts par commerciaux et par client est également intéressant d’un point de vue stratégique afin d’adapter les processus et outils de vente.

7 – Calculatrice métier

Si certains calculs sont récurrents dans votre secteur d’activité, proposez une application spécialisée dans ce secteur intégrant les calculs les plus courants. En utilisant la calculatrice, vos partenaires et clients garderont toujours sous la main une preuve de votre position incontournable dans ce secteur.

8 – Intégration de processus métiers

Dans le cadre d’un processus de digitalisation de votre entreprise, il est possible de digitaliser certains processus métiers de l’entreprise (contrôle qualité par exemple) afin de permettre les échanges d’information en numérique, sans passer par le papier et même en conditions de mobilité. Le côté innovant de ce type de projet est un bon moyen de motiver les collaborateurs, ce qui a pour effet d’améliorer la qualité opérationnelle.

9 – Outils d’aide à la vente

Proposez à vos commerciaux une application permettant de garder à disposition tous les outils de vente (fiches produit, présentations, listes de prix et tarifs, argumentaires de vente, vidéos de support etc.). Ainsi, même en mobilité, les forces de ventes ont leur caisse à outils toujours avec eux.

10 – Application pour favoriser le contact personnel et la communication entres collaborateurs

Proposez à vos collaborateurs un outil simple pour savoir qui est disponible pour déjeuner le midi, pour que vos collaborateurs se rejoignent pour déjeuner, pour créer des groupes thématiques d’échange par famille de métiers ou secteurs commerciaux. L’objectif est de favoriser les interactions et les échanges afin de favoriser le bien-être autant que la performance des équipes.

En conclusion concernant les applications mobiles B2B ou d’entreprise

Nous espérons vous avoir donné quelques idées et pistes de choses à garder en tête pour votre prochaine application mobile B2B. Fidelisa est une plateforme de génération d’applications mobiles et un nombre croissant des applications générées sont orientée vers l’interne de l’entreprise ou vers l’externe en B2B. Si vous avez un projet d’application mobile B2B, n’hésitez pas à nous en faire part, nous saurons vous dire si Fidelisa est à même de réduire les coûts et délais sur ce type de projet, et saurons vous recommander l’agence partenaire la plus pertinente en fonction de votre projet.

1 commentaire

Laisser un commentaire