7 Clés pour votre Stratégie Marketing Mobile

Stratégie marketing mobile ? Pour quoi faire ? Vous avez réalisé une superbe application mobile ? Elle est belle, tout brillante et super utile et vouée au succès. Super ! Mais comment faire pour que des personnes la téléchargent ?

Comme pour votre site web ou pour tout autre produit, la mise à disposition d’une application mobile demande de travailler à sa Stratégie Marketing Mobile. Nous allons essayer de lister une partie des questions et des options possibles pour lancer au mieux votre application.

1 – Retour aux bases

Toujours revenir aux bases du marketing : à qui s’adresse mon produit ? Quel est le client cible ? Quelles sont ses attentes ? Quelles sont mes propres attentes par rapport à mon application ? Comment sert-elle ma stratégie globale ? Et comment faire coïncider les attentes de mes clients et mes attentes ? Une fois ces questions éclaircies, on doit pouvoir définir avec précision notre population cible.

Il convient alors de dresser ou plusieurs portraits robots (ou personas) de nos clients cibles : qui sont-ils ? Homme ? Femme ? Vivent-ils en ville, à la campagne ? Qu’est-ce qu’ils aiment ou quels sont les points qu’ils détestent ?

En connaissant mieux nos clients potentiels, on peut pieux définir toute la Stratégie Marketing Mobile que l’on va devoir dérouler pour lancer notre application.

2 – Tester, tester, tester

A/B testing

On peut faire toutes les études du monde, seuls les résultats ont raison. Encore faut-il pouvoir mesurer ce qu’on fait ! Et trouver les metrics pertinents !

Sur le web comme dans les app, le AB Testing est la référence du test pour optimiser vos taux de conversion. Le AB Testing consiste à tester une page web une page d’app store par exemple pour voir laquelle convertit le mieux les visiteurs (quel pourcentage télécharge l’application). Pour ce faire, on envoie 50% du traffic vers une page A et 50% du traffic vers une page B, et on mesure laquelle convertit le mieux. Quelles variations peut-on tester entre la page A et la page B ? Dans le cadre d’un AB testing mobile, on peut choisir des variations :

  • pour les captures d’écrans de l’application ou leur ordre
  • pour les textes de présentation

Par chance, Google Play propose un outil intégré pour réaliser des AB Testing.

Côté Apple, les choses sont un peu plus compliqué, et il convient d’utiliser des outils tiers, ou de faire les tests sur des pages web qui ressemblent à l’app store mais ne sont pas l’app store et sur lesquelles vous pouvez tester vos variations.

Vous souhaitez discuter du AB Testing, n’hésitez pas à prendre contact avec nous :

3 – Misez gros sur les captures d’écrans de votre application

Les captures d’écrans sont la première chose que les utilisateurs regardent lorsqu’ils sont sur la page de votre application. Des études ont montrées qu’une amélioration des 2 premières captures d’écrans peut augmenter les téléchargements de 25%.

Voici un aperçu de ce voient les utilisateurs sur les deux stores iOS et Android et qui doit donner du grain à moudre à votre stratégie marketing mobile :

First Impression on the App Store vs Google Play ICON RATING DESCRIPTION SCREENSHOTS RATING COUNT PRICE PROMO VIDEO FEATUR...

Les études montrent que les utilisateurs ont 3 secondes, pas une de plus, pour comprendre le service rendu par votre application. 60% des utilisateurs ne regarderont que les 2 premières captures d’écran de votre application… c’est donc celles-ci qu’il faut particulièrement soigner !

Diversifiez les formats ; texte, photo, vidéo : ne soyez pas répétitifs dans vos captures d’écrans et montrez différentes fonctionnalités de votre application. Utilisez le format vidéo si vous le pouvez. Mais ne sous estimez pas les textes de descriptions. Chaque utilisateur à sa manière de consulter une fiche d’application, n’en laissez pas sur le bord du chemin ! Chaque élément doit présenter un aspect différent de votre application (valeur, fonctionnalité, service, simplicité…).

Bon à savoir : chez Apple, 33% des utilisateurs consultent l’intégralité des captures d’écran. Chez Google Play, seulement 15%.

4 – Les visiteurs ne lisent que la première ligne de description. C’est elle qui compte !

Les visiteurs n’aiment pas lire. C’est un fait. Seuls 2% étendent le descriptif chez Apple, 5% chez Android. Faites en sorte que votre première ligne en dise un maximum sans répéter ce qui est explicité par les captures d’écran.

5 – Apple n’est pas Google – Google n’est pas Apple

Et les contenus qui fonctionnent chez l’un ne fonctionnement pas forcément chez l’autre. Il suffit de regarder à nouveau la page du store chez chacun d’entre eux pour voir que les éléments les plus importants ne sont pas les mêmes des deux côtés.

Chez Apple, soigner :

  • l’icône
  • la vidéo de présentation
  • la couverture de la vidéo au format poster
  • les screenshots

Chez Android :

  • le média mis en avant (vidéo ou image)
  • l’icône
  • la description courte

Important Creatives ICON SHORT DESCRIPTION FEATURED GRAPHIC ICON POSTER FRAME SCREENSHOTS APP PREVIEW

6 – Ne sous-estimez pas les vidéos

Un élément clé de votre stratégie marketing mobile : la vidéo ! La présence d’une vidéo peut augmenter les téléchargement de 23%… et les utilisateurs qui regardent la vidéo sont 3 fois plus nombreux  à installer l’application que ceux qui ne la regardent pas. Ici aussi, il peut être intéressant de tester plusieurs versions de vidéo pour voir laquelle transforme le plus.

Bon à savoir : chez Apple, 7% des utilisateurs regardent la vidéo. Chez Android, c’est environ 15%.

A ce propos, surtout chez Apple, faites attention à ce que l’image qui représente la vidéo ai un sens, même pour ceux qui ne regardent pas la vidéo. Ainsi, même ceux qui ne la regardent pas peuvent obtenir une information rien que par l’image.

Une vidéo doit être courte (10 – 30 secondes)… et les premières secondes sont les plus importantes ! La valeur de votre app doit être montrée dans les premières 5 à 10 secondes.

Il faut avoir en tête que l’on perd environ 10% d’audience toutes les 5 secondes et que de bonnes vidéos ne sont vues en entier que dans 40 à 55% des cas.

7 – Mettez à jour vos visuels & localisez vos pages

Dans l’idéal, vos visuels doivent être mis à jour à chaque mise à jour de votre application. Tout comme les publicités qui ne conservent souvent pas la même valeur et pertinence dans le temps, vos visuels d’application perdent également en impact (car les goûts et modes changent).

Chez Apple comme chez Google, vous pouvez proposer des contenus différents en fonction de la langue du store. Localisez vos textes, vos images, vos screenshots. Il n’y a rien de plus décourageant (pour moi) que de tomber sur une page décrivant une application… en russe.

En conclusion

Dans cette article, nous avons regardé plus particulièrement ce qui peut être fait pour optimiser votre page sur les stores Google et Apple. Dans un article à venir, nous parlerons à nouveau de la stratégie marketing mobile dans un contexte plus global (comment faire connaître votre application, gérer le bouche à oreille, la publicité, promouvoir votre application etc.).

Nous incluons régulièrement ce travail lorsque nous travaillons sur une application… voir les étapes d’un projet d’application mobile :

Si vous souhaitez en discuter avec nous, n’hésitez pas prendre contact avec nous via notre outil de chiffrage gratuit :